21/02/2019 17:05

L’Argentine est devenu l’un des rendez-vous du tourisme mondial. Cela se doit en partie à ses paysages, son architecture coloniale mais aussi sa grande richesse culturelle. De l’Aconcagua, le pic le plus élevé de la ville à Ushuaïa, la ville la plus australe du pays en passant par la célèbre Terre de Feu, l’Argentine n’a pas fini de vous surprendre. Ainsi chaque endroit raconte sa propre histoire et vous transporte dans un univers exceptionnel. 

Aujourd’hui, nous vous amenons au cœur de la culture Argentine, pour une court voyage au pays de la démesure. 

La population argentine 

Avec plus de 43 millions d’habitants dont un tiers concentré dans la capitale de Buenos Aires, L’Argentine possède une culture façonnée de différentes influences migratoires. Le groupe le plus large sont les Européens, principalement espagnol et italien, qui représente 97 % de la population. Cette forte concentration d’européens s’explique par la grande vague d’immigration des années 1850-1950. De plus, les Amérindiens représentent à peu près 1,49 % de la population totale. Quant aux descendants africains, issus d’une introduction forcée d’esclaves africains pendant le XIXème siècle , ils représentent 0,37 % de la population argentine.

En raison de cette multiculturalité, la culture argentine est donc très diversifiée.

Buenos Aires : la capitale du Tango 

Commençons notre voyage par Buenos Aires, la capitale bohème brassée par mille et une cultureS. C’est dans cette ville qu’est née la danse la plus populaire d’Amérique Latine ; Le Tango. D’abord dansé dans les quartiers populaires de Retiro et Palermo, le Tango a peu à peu séduit toutes les classes sociales. Par la suite, cette danse latine s’est exportée en Europe. Aujourd’hui encore, Buenos Aires vit au rythme du Tango. Pour une soirée au cœur de la culture du Tango, vous pourrez vous rendre dans les quartiers de Palermo ou San Telmo où les musiciens accompagnent les danseurs dans les milongas ( bals de tango) . De plus, chaque année au mois d’août, la capitale argentine accueille le Tango BA Festival y Mondial où l’on retrouve les tangueras les plus renommées du monde entier. 

Le Mate : la boisson argentine 

Surnommé “l’infusion nationale“, le mate est obtenu par infusion des feuilles de la yerba mate et est reconnu pour ses propriétés coupe faim et excitante. On retrouve ce houx tropical dans la jungle, entre le nord des plaines argentines et le sud de la forêt amazonienne. En Argentine, cette boisson est considérée comme une véritable religion. Ainsi, elle est le symbole du partage et de la convivialité. En effet, vous verrez de nombreux argentins se balader en ville avec leur maté à la main et ce à n’importe quelle heure de la journée! Boire un mate en Argentine, c’est partager un agréable moment  improvisé et s’engager dans les fameuses « charlas », les longues discussions.

Cependant, le mate suit un processus de préparation et de consommation bien précis. Il se boit dans une calebasse creusée puis séchée, à l’aide d’une bombilla, une paille métallique équipée d’un filtre.

L’asado argentin

Les Argentins sont le deuxième plus gros  consommateurs de bœuf au monde. En effet, ils consomment environ 40 kg par habitant. Cet amour de la viande s’exprime dans la culture de l’asado, une technique culinaire qui consiste à cuire un aliment cru.Il s’agit la bas d’un véritable symbole. Chaque pièce de viande est préparée avec une attention particulière et nécessite un temps de cuisson différent. Mais, dans tous les cas, la cuisson est lente, reposant sur la braise placée sous la grille, afin que la viande soit bien cuite ou à point.

Ainsi, l’asado est l’occasion pour les Argentins de se rassembler et de partager un moment en famille ou entre amis autour de la parrilla, le barbecue et donc la pièce maîtresse de repas. 

La religion du football 

Dans ce pays, le football est une véritable institution ; il s’agit du sport le plus populaire du pays. Aujourd’hui l’Argentine compte plus de 500 000 licenciés. Le pays A vu naître de véritables stars du foot comme Diego Armando Maradona ou encore Lionel Messi . En plus de ces joueurs exceptionnels, l’Argentine compte deux clubs mythiques : River Plate et Boca Juniors. Ainsi, l’un des matchs les plus célèbres est le championnat national opposant ces deux clubs. De nombreux affrontements entre supporters ont lieu lors de ce rendez-vous annuel…

Gauchos : les gardiens des troupeaux 

Le nom “gaucho” désigne les gardiens de troupeaux de la Pampa, une vaste région d’Amérique du Sud. Les gauchos se déplacent à cheval ou en petit groupe. Le gaucho a ses propres codes et règles. Les gauchos revêtent leur facón, lasso et boleadoras, une arme composée de 3 pierres rondes unies par des lanières de cuir. De plus, les gauchos sont reconnaissables à leurs tenus vestimentaires.

En effet, ils portent un pantalon bouffant appelé bambacho, un sur-pantalon appelé chiripá et un calzón. Ils s’habillent aussi d’une chemise, d’une cheleco ( gilet sans manches ), d’une chaqueta ( veste ) et d’un poncho. Ils portent des bottes, une faja ( ceinture de toile), ainsi qu’un chapeau ou un béret. 

Les gauchos mènent donc une vie de nomade et sont aujourd’hui le symbole du glorieux passé de l’Argentine. C’est pour cette raison que, tous les 6 décembre, les Argentins célèbrent la ” journée nationale du gaucho“. 

L’Argentine est un des plus beaux pays d’Amérique du Sud à visiter. N’attendez plus, sollicitez nos agents de voyages experts de l’Argentine afin d’organiser votre prochain circuit sur mesure en Argentine.