12/09/2017 07:09

Les gorilles sont des primates fascinants par leur force, leur taille, mais également leur similitude avec notre espèce. Les observer dans leur milieu naturel est une véritable chance, car ils se font de plus en plus rare. En Ouganda, il est encore possible de partir à la découverte des gorilles.

À savoir avant de partir

Une rencontre avec les gorilles ne se prend pas à la légère, pour les rencontrer sans dangers et sans perturber leur environnement plusieurs paramètres sont à prendre en compte. En effet, un trek à la recherche des gorilles n’est pas un simple safari, un tel projet se prépare et il vaut mieux préparer son circuit avec un professionnel afin de faciliter votre voyage en Ouganda. Qui plus est, la loi impose qu’une visite en réserve naturelle pour voir les gorilles se fassent avec un guide spécifiques qui saura vous guider et faire de votre trek un beau moment de découverte sans dangers. Par ailleurs, la quête des gorilles n’est pas sans efforts et peut nécessiter des heures de marche à travers la forêt. Une bonne condition physique est donc nécessaire et ce type de trek n’est souvent pas autorisé aux enfants de moins de 15 ans. Enfin, sachez que le nombre de permis de visite d’une réserve est limité à quelques personnes par jour pour ne pas envahir l’habitat des gorilles, d’où l’intérêt de bien préparer votre circuit avec une agence qualifiée.  

Bwindi, refuge des gorilles en Ouganda

“La forêt impénétrable de Bwindi” est un parc naturel s’étendant sur plus de 300km2. Entre montagnes, jungle et plaines vivent les rares gorilles des montagnes encore en liberté sur notre planète. Cette espèce menacée en côtoie de nombreuses autres ce qui a valu à ce lieu un classement au patrimoine mondial de l’UNESCO. Bwindi est donc un lieu à la biodiversité exceptionnelle et les quelque luxueux lodges installés dans le parc vous permettront de profiter de la faune et de la flore du lieu de jour comme de nuit. En ce qui concerne les gorilles, il semblerait que malgré le fait que ces animaux soient craintifs, ils soient habitués à la présence des humains sur leur territoire ce qui les rend, a priori, accessibles et pacifiques. Attention tout de même, les gorilles de l’Ouganda restent des animaux sauvages, il faudra donc scrupuleusement suivre les instructions du guide.

Source images : ©David Bromham